Belgique 10 SDF ont été arrêtés cette nuit à Etterbeek pour qu’ils soient à l'abri du froid.

Bien que les sans-domicile-fixe avaient la possibilité de dormir au chaud, ils n'y tenaient pas. La police est donc intervenue et a procédé à l'arrestation de dix SDF, selon nos confrères de VTM, afin de les abriter et ainsi les protéger du froid.

Pour rappel, en vue de la vague de froid extrême qui s'annonce cette semaine, le bourgmestre d'Etterbeek, Vincent De Wolf (MR), a pris une ordonnance de police en vue d'instaurer des mesures de protection des personnes sans-abri.

Concrètement, depuis vendredi soir, en raison des températures très basses, notamment de nuit (jusqu'à -10° la semaine prochaine),le bourgmestre a pris des mesures de protection des SDF présents sur le territoire d'Etterbeek. 

"En qualité de Bourgmestre, je me dois de veiller à la sécurité de tous et de porter assistance aux personnes en danger", a-t-il annoncé. 

"Les sans-abri qui resteraient dehors dans ces conditions risquent de tomber en hypothermie et même de mourir de froid », a expliqué Vincent De Wolf à la RTBF. « L’ordonnance de police permet, dans les cas d’absolue nécessité, de protéger les SDF qui se mettraient eux-mêmes en danger en refusant l’hébergement par une arrestation administrative. Chaque sans-abri devra être conduit dans une salle chauffée de la commune. Un médecin sera consulté afin de déterminer si l’état de santé de la personne la mettrait en danger si elle retourne à l’extérieur. Selon l’avis du médecin, elle pourra être gardée à l’intérieur jusqu’à l’aube suivante."