2.000 avortements de plus en 5 ans

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Entre 2006 et 2011, le nombre d'avortements a augmenté de 1.938 cas. L'année dernière, 19.578 avortements (IVG) ont été pratiqués en Belgique, ressort-il du rapport 2010-2011, de la Commission d'évaluation avortement. Parmi les femmes qui ont subi un avortement, 24% sont domiciliées à Bruxelles-Capitale, 42% en Flandre, 33% en Wallonie. Le nombre d'avortements a tendance à se tasser à Bruxelles. L'âge moyen d'une femme qui avorte est de 27 ans.

Près de 42% des femmes qui ont recours à l'IVG n'avaient pas de moyen de contraception et parmi celles qui en utilisaient un, 33% disent qu'elles l'ont utilisé de manière incorrecte et 16% affirment qu'il était inefficace.

Plusieurs raisons expliquent un avortement selon la Commission: pas de souhait d'enfant pour le moment (18,36%), la femme se sent trop jeune (11,07%), les problèmes financiers (8,32%) et le statut étudiant (7,92%).

Enfin, 121 et 91 interruptions médicales de grosses ont été respectivement pratiquées en 2010 et 2011. Ces interruptions sont pratiquées au-delà de 12 semaines en raison d'une affection grave du foetus. Mais, selon la Commission, ces interruptions seraient beaucoup plus élevées à raison de 570 cas par an. Selon la Commission, ce sous-enregistrement pourrait trouver son origine dans une méconnaissance de la loi et une surcharge administrative des professionnels de la santé.

Publicité clickBoxBanner