Belgique

Quelque 7 540 conducteurs ont été contrôlés positifs par les forces de police durant la campagne Bob organisée entre le 1er décembre et le 15 janvier dernier. Ce chiffre, qui correspond à 4,8 pc de l'ensemble des contrôles, est légèrement plus bas que celui de l'année dernière (5,5 pc).

"L'objectif préalablement fixé, de 160 000 tests d'haleine, a quasiment été atteint", s'est réjoui l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR). "Plus de 155 000 personnes ont été contrôlées pendant les 6 semaines de la campagne, ce qui montre l'importance que les services de police et les parquets attachent à la problématique de l'alcool au volant." L'IBSR explique d'ailleurs la légère baisse du nombre de conducteurs positifs par, entre autres, "l'augmentation conséquente du nombre de contrôles sur les principaux axes de circulation pour lesquels la police fédérale est compétente", insistant sur la nécessité d'accentuer encore les efforts en la matière.

Le pourcentage de conducteurs positifs est sensiblement plus élevé pendant les week-ends, de même que les accidents du week-end restent caractérisés toujours par une forte présence d'alcool, indique encore l'IBSR. (D'après Belga)