7 parents sur 10 réexpliquent les leçons

St. Bo. Publié le - Mis à jour le

Belgique

A l’occasion, ce mercredi, de la 5e Journée européenne du refus de l’échec scolaire, l’association de parents luttant contre l’échec scolaire et l’abandon scolaire a, via 258 formulaires de 43 questions, sondé des parents sur ce qu’ils pensaient de l’école. En voici les principaux résultats.

Tous les parents interrogés déclarent demander à leur enfant comment se passe leur journée d’école. Ils sont 8 sur 10 à s’en enquérir tous les jours. Dans le même temps, 96 % des parents disent aider leurs enfants à faire leurs devoirs et répéter leurs leçons. Plus de 6 parents sur 10 ont le sentiment que leur enfant a beaucoup de devoirs. En effet, 40 % des parents confient que la durée des devoirs à domicile est d’une heure tandis que 15 % disent que c’est fréquemment toute la soirée et ce, tant pour les élèves du primaire que du secondaire; 42 % des parents estiment que leur enfant a des difficultés de compréhension en classe.

Ils sont plus de 7 sur 10 à réexpliquer la matière s’ils s’en sentent capables. Pour les auteurs de l’enquête, "l’école telle qu’elle est organisée en Communauté française a un besoin impérieux des parents pour scolariser les enfants. Les parents sont très souvent les enseignants de leur enfant après l’école". A noter qu’un quart des parents affirment chercher du soutien scolaire à l’extérieur. Ils sont, en outre, près de 80% à juger que le rythme en classe est trop rapide et que les enseignants devraient faire des rappels réguliers.

Lorsque leur enfant est en échec, 63 % des parents admettent revoir avec lui la matière tandis que 45 % disent demander à l’enseignant d’aider leur enfant. L’enquête souligne, par ailleurs, que selon 31 % des parents, leur enfant ne bénéficie jamais de remédiation en classe.

Parmi les parents (48 %) qui ont appris que leur enfant devait redoubler, une part importante juge cette mesure inadaptée. Ils sont en effet 65 % à craindre que leur enfant ait envie de quitter l’école et abandonne ses études.

Publicité clickBoxBanner