Belgique

Quelque 91 personnes sont placées sous surveillance étroite en Belgique, dont 14 prédicateurs étrangers, selon les informations livrées par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) et citées dans les titres Sudpresse mardi. "Certaines personnes reprises dans cette liste ont fait l'objet d'un ordre de quitter le territoire et d'une mesure d'éloignement", précise le ministre en réponse à une question parlementaire.

Parmi ces individus, figurent des Belges comme des ressortissants de divers pays (Algérie, Arabie Saoudite, Congo Brazzaville, États-Unis, France, Grèce, Italie, Jamaïque, Jordanie, Koweït, Maroc, Palestine, Pays-Bas, Syrie, Turquie et Yemen).

En outre, 9 organisations et groupements en Belgique sont aussi placés sous surveillance étroite.