Belgique La Communauté germanophone est à la fête ce 15 novembre. Elle veut plus de compétences.

Ce 15 décembre, c’est la fête de la Communauté germanophone. Le même jour que celle du Roi. Et ce n’est pas un hasard. "Nous sommes belges et l’unité du pays est importante pour nous", explique la députée wallonne germanophone, Jenny Baltus-Möres (MR), 34 ans. Par les festivités institutionnelles et populaires prévues ce mercredi, la plus petite communauté du pays - 77 000 habitants pour 9 communes - entend faire savoir qu’elle existe et consolider cette existence.