Belgique

Surprise et colère d'un habitant de Flandre, mardi, en découvrant un abattage massif d'arbres le long de l'autoroute E313, qui mène d'Anvers à Liège, à hauteur de Ranst. Plusieurs tas bien coupés de branches où on voit pousser les feuilles et où on devine des nids d'oiseaux.

Bart Goudeseune, administrateur du groupe Facebook "Stop met het kappen van bomen langs snelwegen" ("Stop à l'abattage d'arbres le long des autoroutes") s'est indigné, sur le réseau social, que cette opération ait lieu en pleine saison de reproduction des oiseaux. En principe, les abattages doivent se terminer pour cette raison le 31 mars.

Le citoyen a donc interrogé l'Agentschap Wegen en Verkeer (l'équivalent flamand de la DGO routes et bâtiments, ex-MET, en Wallonie) pour connaître les raisons de cette coupe claire.

La réponse qui lui est venue de l'Agence l'a laissé sans voix. "Bonjour Bart, ces travaux d'élagage s'inscrivent dans le cadre de la problématique de la transmigration sur les parkings, à la demande de la police et du gouverneur, pour que les transmigrants ne puissent pas s'y cacher. A l'avenir, nous intégrerons ces travaux dans notre planning avant la saison de nidification".