Belgique

Le tribunal correctionnel de Liège a entamé vendredi l'examen d'un important dossier de faits de pédophilie à l'égard d'un habitant de la région de Verviers poursuivi pour avoir commis des faits de viols et d'attentats à la pudeur sur des enfants âgés de 7 à 11 ans. 

Très actif sur Internet dans des faits de pédopornographie, le prévenu avait même confié son propre enfant à d'autres pédophiles. 

Plusieurs audiences seront nécessaires pour examiner ce dossier qui concerne des faits de pédophilie et de pédopornographie commis par le prévenu. 

Cet homme occupait professionnellement une fonction importante dans le milieu de la justice. Les faits de viols commis sur un enfant mineur de moins de 10 ans pourraient lui valoir une peine allant de 20 à 30 ans d'emprisonnement.

Le prévenu est poursuivi pour différents viols et attentats et à la pudeur commis sur deux enfants âgés de 7 à 11 ans. L'un des enfants était son propre fils tandis que le second était un ami.

Le dossier évoque des actes incestueux commis par le père sur son enfant ainsi que des attentats à la pudeur commis sur son ami. Le prévenu avait aussi incité ces deux garçons à entretenir ensemble des relations sexuelles. Il avait réalisé avec ces jeunes enfants des photos et des vidéos pédopornographiques diffusées sur Internet.

Dans ses activités pédopornographiques, le prévenu avait livré son fils à deux autres pédophiles, dont l'un au cours d'un voyage en Norvège. 280.000 photos pédopornographiques, dont certaines de bébés, avaient été découvertes sur un disque dur appartenant au prévenu.

Un second prévenu a comparu pour répondre de faits de viol. Il s'agit d'un des deux pédophiles, un récidiviste, à qui le principal prévenu avait confié son garçon pour des relations sexuelles.

Le réquisitoire et les plaidoiries auront lieu le 5 octobre.