Belgique

La circulation des trains de marchandises entre Visé et Montzen sera interrompue mardi et mercredi en raison de l'accident survenu mardi matin à Rémersdael, entité des Fourons. Il s'agit d'un important axe pour les convois de marchandises, reliant notamment le port d'Anvers à la région de la Ruhr en Allemagne. Quelque nonante convois y passent en moyenne chaque jour. "L'infrastructure est fortement endommagée. Le trafic sera interrompu mardi et mercredi. Un itinéraire de déviation existe depuis Visé via Verviers et Welkenraedt vers Montzen, mais il demande un temps de trajet supplémentaire de deux heures", a expliqué un porte-parole d'Infrabel.

Mardi vers 5 heures, deux trains de marchandises sont entrés en collision. Les circonstances exactes de l'accident qui n'a pas fait de blessé, doivent encore être établies.

Un wagon transportant 14 voitures a chuté d'un pont d'une vingtaine de mètres de haut. "D'autres wagons sont renversés ou ont déraillé. Nous devons d'abord attendre la suite de l'enquête. Nous pouvons déjà dire que la signalisation a fonctionné tout à fait normalement. Nous déterminerons ensuite le planning des travaux de remorquage. Le lieu de l'accident n'est pas aisé", conclut le porte-parole.

Une déviation possible pour 7% des trains de la SNCB Logistics

La SNCB Logistics étudie actuellement les solutions de déviation à la suite de l'accident de deux trains de marchandises survenu mardi matin aux Fourons. Actuellement, 7% peuvent être déviés par les Pays-Bas. L'axe est particulièrement important pour le port d'Anvers. La section fret de la SNCB effectue quelque 75 trajets quotidiens par ce tronçon entre Visé et Montzen. "Il y a beaucoup de convois transportant des matières chimiques et en raison des différentes règles en vigueur à l'étranger, certains doivent donc être recomposés. Il faut également trouver les conducteurs qui disposent des licences de conduite requises dans les pays traversés", explique une porte-parole de la SNCB Logistics.