Accident ferroviaire à Rhisnes: Infrabel met en garde contre les imprudences

BELGA Publié le - Mis à jour le

Belgique

Le décès d'un jeune homme de 23 ans, heurté lundi matin par un train à la gare de Rhisnes, est dû à une imprudence de sa part, a indiqué lundi Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge. Infrabel décline toute responsabilité dans ce cas et rappelle aux usagers d'éviter les imprudences de ce genre.

D'après plusieurs témoins, le jeune homme est descendu d'un train omnibus. Il l'a ensuite contourné pour franchir l'autre voie, mais il n'a pas vu le train reliant Bruxelles-midi à Luxembourg qui arrivait, "à une vitesse normale de 120 km/heure", a précisé Frédéric Sacré. Le jeune homme est décédé sur le coup.

Le trafic ferroviaire a donc été perturbé lundi, à l'heure de pointe matinale, sur la ligne 161 reliant Bruxelles à Namur. La circulation s'effectuait sur une seule voie entre Namur et Gembloux.

Infrabel insiste sur la vigilance des usagers. "Le passage sous-terrain à Rhisnes constituait un détour de 9 mètres. Il y a toujours une passerelle ou un passage sous-terrain pour éviter d'emprunter les voies", a ajouté Frédéric Sacré.

En 2009, une campagne dont un des slogans était "Un pas sur la voie, c'est déjà un pied dans la tombe", avait permis de réduire substantiellement le nombre de tués. "De 15 en 2009, on est passés à 10 personnes décédées de cette façon en 2010", a conclu Frédéric Sacré.

BELGA

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM