Belgique

La chambre des mises en accusation de Liège devait rendre son arrêt lundi concernant la procédure de renvoi devant un tribunal correctionnel de Jean-Charles Luperto, inculpé d'outrage public aux mœurs. Le prononcé de l'arrêt a cependant été reporté à jeudi, a indiqué Me Pascal Rodeyns, avocat du député-bourgmestre de Sambreville. Le 26 mars dernier, les avocats de Jean-Charles Luperto avaient plaidé l'irrecevabilité des poursuites ainsi que le non-lieu.

Jean-Charles Luperto avait été inculpé d'outrage public aux mœurs pour des faits qui se seraient produits dans les toilettes du parking de l'autoroute de Spy au printemps et à l'été 2014. Il avait toujours contesté les faits.

Le député-bourgmestre de Sambreville avait déjà comparu à plusieurs reprises devant la chambre du conseil puis devant la chambre des mises en accusation alors que ses avocats avaient soulevé des problèmes de procédure.

Cette fois, la chambre des mises en accusation de Liège a examiné le fond du dossier dans le cadre de la demande du parquet de renvoyer Jean-Charles Luperto devant un tribunal correctionnel.