Belgique "Pour Paris ? C’est 30 euros. Vous voulez partir quand ?" Le chauffeur qui nous accueille est pressé. Et tendu. Derrière son monospace immatriculé en France, deux autres taxis collectifs clandestins attendent. Nous sommes dans une rue qui donne sur la gare du Midi à Bruxelles. Michel (prénom d’emprunt) aide à embarquer deux passagers. Avant de se tourner vers nous et de s’énerver. Reportage.