Belgique

Depuis le début de l'année, l'Afsca a déjà ordonné 94 fois des retraits de produits présentant un danger pour la santé publique. Cela représente près de trois retraits des rayons par semaine, alors que sur toute l'année 2017, "seuls" 54 produits ont été retirés, rapportent jeudi Het Nieuwsblad, de Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Cela ne signifie pas nécessairement que l'alimentation est devenue moins sûre, tempère toutefois Theo Niewold, professeur d'alimentation et de santé (KU Leuven). Il explique qu'il y a eu plus de contrôles menés que par le passé, aussi par les entreprises elles-mêmes. "Personne ne veut être à l'origine de la prochaine crise du fipronil", illustre-t-il encore. "Donc chacun mène ses propres contrôles. Notre alimentation n'a jamais été aussi sûre que maintenant", poursuit le professeur louvaniste. Dorine Van Geert confirme cette tendance pour l'Afsca: "En plus de nos échantillons, nous observons aussi que les entreprises s'autocontrôlent mieux".