Anvers, capitale de la Flandre ?

V.d.W. Publié le - Mis à jour le

Belgique

Près de 70 pc des Flamands (69,66 pc très exactement) ne souhaitent pas que Bruxelles reste la capitale de la Flandre !

Telle est l'incroyable enseignement du quatrième volet de notre sondage, sondage réalisé les 10 et 12 mars derniers entre 10 et 20 heures 15, auprès de 1 013 personnes, âgées de 18 ans minimum et réparties, cela a toute son importance, de manière égale entre les 5 provinces flamandes : Anvers, Flandre occidentale, Flandre orientale, Limbourg et Brabant flamand.

La question était toute simple : estimez-vous que Bruxelles doit rester la capitale de la Flandre ? Sur l'échantillon total, 705 personnes ont donc répondu non, tandis que 289 (28,56 pc) répondaient oui.

Et quelle ville devrait alors faire office de capitale ? Pour les Flamands, il n'y a pas photo : c'est Anvers qui devrait remplir ce rôle : tel est en tout cas l'avis de 94,47 pc des personnes qui avaient répondu non à la première question. Suivent, mais très loin derrière, les villes de Gand (3,26 pc), Bruges (0,28 pc). Hasselt, quant à elle, ne reçoit apparemment aucun suffrage... On savait que les Flamands n'avaient pas un amour inconsidéré pour Bruxelles, souvent considérée comme une ville hautaine, bourgeoise, francophone. Ce sondage semble en apporter la preuve.

Pour les facilités

Autre résultat surprenant de cette enquête : près d'un Flamand sur deux (49,16 pc très exactement) se déclare partisan du maintien des facilités accordées aux francophones... alors que tous les partis flamands, sans exception, en exigent la fin, considérant qu'elles ont été accordées aux francophones à titre transitoire. Les partisans du maintien des facilités sont deux fois plus nombreux que ceux qui souhaitent leur disparition : 25,77 pc des personnes interrogées estiment donc qu'elles devraient disparaître.

La troisième question fournit elle aussi des réponses étonnantes, c'est-à-dire assez éloignées des prises de positions des principales formations politiques et des commentaires des éditorialistes. En effet, 40,77 pc des personnes interrogées en Flandre accepteraient que les frontières de la Région bruxelloise soient élargies. Mais ici le match est plus serré puisque 37,02 pc des 1 013 personnes sondées exigent, quant à elles, que la Région bruxelloise reste dans ses limites actuelles.

Enfin, on notera, dans le même esprit, qu'une courte majorité de Flamands (37,31 pc) ne demandent pas que l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde soit scindé. En revanche 34,25 pc sont partisans de cette scission.

Des résultats qui ne manqueront pas d'être largement commentés en Flandre...

V.d.W.

Facebook

Derniers articles

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Nouveau record de température avant l'arrivée de la neige

    Avec 16,8 degrés Celsius enregistrés à Uccle à 14h00, ce 15 novembre représente un record. Le dernier 15 novembre le plus chaud remonte à 2006 (15,2 degrés), indique le météorologue David Dehenauw. La température pourrait encore grimper en ce jeudi ...

  2. 2
    Son altruisme aura été fatal : Wivinne Marion avait voulu venir en aide à son assassin Xavier Van Dam

    L’homme récupérait de sa nuit au volant de sa voiture tout près d’un bunker De sources sûres, on apprend que Wivinne Marion aurait perdu la vie en voulant aider son assassin présumé. Rappel des faits. Le 1er novembre dernier, Wivinne Marion, une ...

  3. 3
    Vidéo
    Un grand froid entre Albert II et Laurent lors du Te Deum

    Ce 15 novembre est célébrée la Fête du Roi. Comme le veut la tradition, le souverain actuellement sur le trône n’assiste pas au Te Deum et cérémonies au Sénat.

  4. 4
    La compagne de Xavier Van Dam se confie sur le meurtre de Wivinne Marion: "Il n'était pas seul dans cette histoire"

    La compagne de Xavier Van Dam collabore avec la police afin d'aider les autorités à élucider cette enquête, qui se révèle être un véritable casse-tête.

  5. 5
    Le président Macron effectuera une visite d'État en Belgique la semaine prochaine

    Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte seront en Belgique les lundi 19 et mardi 20 novembre pour une visite d'État, a annoncé le Palais dans un bref communiqué. Une cérémonie d'accueil pour le couple présidentiel français sera ...

cover-ci

Cover-PM