Belgique

La CSC, la FGTB, le MOC et toutes les organisations de la plate-forme de soutien aux sans-papiers s'allient pour demander la libération immédiate de Mounir, militant syndical de la CSC, et l'artiste Jiyed. Un sit-in est organisé le lundi 19 février dès 8h30 sur la Place Poelaert en solidarité avec les deux détenus. Et ce, en attendant le sort qui leur sera réservé lundi matin.

Vendredi, sept personnes sans-papiers ont été arrêtées lors d'un vernissage au centre culturel Globe Aroma. Cinq d'entre elles ont été libérées. Les deux dernières, Mounir et Jiyed, sont actuellement détenues au centre 127 BIS, à Steenokkerzeel. Cette action a été justifiée par un plan anti-terrorisme visant l'association.

Ces arrestations sont fortement critiquées par le secteur culturel mais également par les syndicats.

Pietro Josi, du Mouvement ouvrier chrétien de Bruxelles, parle d'une "atteinte à la liberté de s'associer" étant donné que Mounir fait partie du syndicat de la CSC, pour lequel il cotise. Il explique que l'affilié avait été régularisé en 2009, mais avait perdu ses papiers à cause d'une mauvaise gestion de son dossier.

Si le verdict ne tombe pas en faveur de leur libération, un plan d'action pourrait être mis en place par les syndicats.