Belgique Le procès de l’assassin de la jeune Arlonaise s’ouvre lundi. A 26 ans, il avait déjà un lourd passé judiciaire.

C’est une disparition, à la fin novembre 2014, qui avait tenu le pays en haleine pendant 10 jours. Béatrice Berlaimont, 14 ans, n’avait plus donné signe de vie après avoir quitté son domicile d’Arlon le 21 novembre à 7h30. Son corps sans vie sera retrouvé non loin de là le 1er décembre. Son assassin présumé a été arrêté huit jours plus tard sur base du profil ADN retrouvé sur le corps et les effets personnels de l’adolescente.

Le profil de Jérémy Pierson, alors âgé de 26 ans, était enregistré dans la banque de données ADN nationale à la suite d’une condamnation pour attentat à la pudeur. Son procès, pour enlèvement séquestration, viol et assassinat de Béatrice Berlaimont s’ouvre lundi devant les assises du Luxembourg.