Belgique

Un deuxième suspect a été interpellé en lien avec l'attaque à l'ammoniaque qui a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi à Anvers, indique la police locale. Dans la nuit de vendredi à samedi, le patron du café dans lequel la dispute entre la victime et le premier suspect interpellé a débuté a en effet été interpellé. La victime prétend que c'est lui qui a jeté la bouteille d'ammoniaque mais la police a libéré cette personne après l'avoir entendue. La police locale anversoise indique que le discours de la victime, entendue pour la première fois vendredi en fin d'après-midi, est encore très embrouillé. Le premier suspect identifié reste donc sous les verrous. Il sera présenté à un juge d'instruction samedi.

Entretemps, la police espère obtenir davantage de clarté sur le déroulement des faits grâce aux images des caméras de vidéosurveillance et à d'éventuels nouveaux témoignages.

La victime est un homme de 49 ans qui a été grièvement blessé aux yeux. Le premier suspect, interpellé dans un parking sous la Sint-Jansplein, où ont eu lieu les faits, est un homme de 40 ans qui était visiblement sous l'emprise de stupéfiants au moment de son interpellation.