Belgique

Les trois hommes du commando de Zaventem avaient réservé une camionnette à la société de taxi. Mais ils n'ont eu qu'une berline.

Que serait-il arrivé si toutes les charges explosives retrouvées lors de la perquisition à Schaerbeek avaient été emmenées à Zaventem par les terroristes ? On ne le saura heureusement jamais. La société de taxi contactée par les kamikazes a en effet mal compris la demande de ces clients mal intentionnés, selon des informations de La DH. Résultat: lorsqu'ils ont vu arriver la berline plutôt que la camionnette, les terroristes n'ont certainement pas pu emmener toutes les charges explosives préparées. La preuve : la perquisition qui s'est déroulée mardi soir à Schaerbeek a permis de retrouver d'autres charges, dont une 4e bombe très puissante qu'il a fallu désamorcer avec précaution.

Cette troisième bombe, ajoutée la 3e qui a été retrouvée à Zaventem, auraient pu souffler le reste du hall d'entrée de l'aéroport, voire le pâté de maisons de Schaerbeek si le service de déminage n'avait pas réussi à la désamorcer. On peut d'ailleurs souligner leur sang froid et leur excellent travail. D'autant plus que cette charge était "instable" et de "plusieurs kilos", toujours selon nos sources. Cette charge était en fait une variante artisanale de TNT.