Belgique

Au moins une fois chaque semaine, un service public fédéral (SPF) fait face à une cyberattaque ciblée, ressort-il d'un sondage auprès de ces administrations par le député N-VA Brecht Vermeulen et relayé par De Tijd, mercredi. Les ordinateurs de plus de 100 fonctionnaires du fisc ont par exemple été pris en otages par des logiciels rançonneurs. Selon le député Vermeulen, la sécurité de ces SPF laisse à désirer. "Il n'y a pas de politique centralisée pour la sécurité informatique", regrette-t-il dans de Tijd. "Quelques services publics ont engagé du personnel spécifique. Mais bien souvent, ils doivent combiner leurs tâches de sécurité avec d'autres tâches informatiques."

Brecht Vermeulen suggère que davantage de moyens soient investis à cette problématique et que toutes les tâches ICT soient transférées au sein du SPF Stratégie et Appui. Ce dernier pourra alors collaborer avec le Centre pour la Cybersécurité, sous la responsabilité du Premier ministre et qui donne déjà des formations aux agents des services publics fédéraux.