Belgique

JUGÉ EN MÊME TEMPS QUE FEHRIYE ERDAL le 28 février dernier à Bruxelles, Bahar Kimyongur avait interjeté appel de sa condamnation en tant que membre d'un groupe réputé terroriste, le DHKP-C. Mais le 28 avril, ce Belge était arrêté sur mandat d'arrêt international turc en Hollande, peut-être sur la base de renseignements belges. Or, on a appris mardi qu'il avait été libéré par un tribunal de La Haye pour insuffisance de motif et il fera son retour en Belgique pour obtenir son procès d'appel.

© La Libre Belgique 2006