Belgique La police judiciaire fédérale n’a pas hésité à qualifier l’année 2017 “d’année de la coke”. La créativité des narcotrafiquants ne connaît pas de limites. La drogue est cachée de mille façons différentes, jusque dans des pots de confiture. Et ce ne sont plus des kilos de marchandise qui arrivent en Belgique mais des tonnes.



(...)