Bettina Geysen élue présidente de Spirit

BELGA Publié le - Mis à jour le

Belgique Mme Geysen s'est dite agréablement surprise de son score. "Les membres du parti m'ont offert une preuve évidente de leur confiance", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

La nouvelle présidente a dit vouloir s'engager pour donner une énergie nouvelle à Spirit afin de décrocher un bon score aux élections régionales de juin 2009.

L'ancienne députée européenne Nelly Maes a été élue à l'un des deux postes de vice-président avec 70,25 pc des votes. Pour le deuxième, il faudra attendre les résultats d'un second tour entre Fouad Ahidar et Ali Salmi.

"Au niveau du contenu, Spirit ne manque de rien. Le parti occupe une position unique en Flandre, mais il manque probablement de confiance en lui", avait diagnostiqué Bettina Geysen en septembre dernier.

Spirit, petit parti qui considère appartenir à la gauche libérale nationaliste flamande et dont la figure de proue est le ministre flamand Bert Anciaux, est né en 2001 de l'éclatement de la Volksunie.

Il était présidé depuis 2003 par Geert Lambert. Il forme un cartel avec les socialistes flamands du sp.a.

Sur ce point, la nouvelle présidente est restée peu loquace. Elle a cependant dit ne voir aucune raison de dissoudre le cartel, tout en soulignant le souhait des membres de Spirit de confier au parti davantage d'espace dans le cartel.

"Le libéralisme de gauche a trouvé sa place en Flandre, c'est là-dessus que nous devons continuer à construire", estime Bettina Geysen, qui s'est lancée en politique à l'occasion des élections communales d'octobre 2006 dans sa ville de Lierre, en province d'Anvers.

Publicité clickBoxBanner