Belgique

L'aéroport international de Bruxelles restera fermé mercredi, a annoncé le CEO de Brussels Airport Company, Arnaud Feist. "On étudie la réouverture de l'aéroport pour jeudi", précise-t-il.


Annulations et remboursements du côté des compagnies aériennes

Tous les vols à destination de Brussels Airport (Zaventem) censés atterrir sur le tarmac bruxellois après la double explosion survenue mardi vers 08h00 dans le hall des départs ont été annulés ou déviés vers d'autres aéroports, en priorité les régionaux belges (Ostende, Anvers, Liège et Charleroi), mais aussi pour certains vers les pays limitrophes, notamment à Beek aux Pays-Bas (aéroport de Maastricht/Aix-la-Chapelle) ou à Lille, confirmait en début d'après-midi Belgocontrol. L'organe de gestion de la sécurité du trafic aérien dans le ciel belge précise qu'une cellule de sécurité, qui réunit des représentants de Belgocontrol et de Brussels Airport, doit déterminer ce qu'il adviendra des prochains vols à destination de l'aéroport de Zaventem, actuellement "fermé jusqu'à nouvel ordre". Cette cellule communique notamment avec les aéroports régionaux au sujet de leur capacité restante.

Dans les différents aéroports régionaux, la prise en charge des passagers des vols déviés est gérée au fur et à mesure par les compagnies aériennes concernées et les aéroports accueillants, qui ont par ailleurs tous renforcés leurs mesures de sécurité.

Liege Airport:

En milieu de journée, Liège Airport avait déjà accueilli 13 avions déviés depuis Bruxelles, dont certains ont ensuite fait demi-tour. Deux autres étaient attendus dans l'après-midi.

Plus de 1.000 passagers déviés ont été accueillis à Liège. L'aéroport met à leur disposition un bus qui effectue la liaison avec la gare de Liège-Guillemins. Cinq autres bus sont également prêts, qui "attendent le feu vert pour circuler vers Bruxelles", précise un steward.

Brussels Airlines a mis en place des vols spéciaux vers Francfort depuis Liège, pour les passagers qui devaient initialement seulement faire escale à Zaventem. A Francfort, des alternatives leur seront proposées via Lufthansa Group Airlines, pour atteindre finalement leur destination, précise la compagnie.

Thomas Cook indique que son vol HQ5109 en provenance de Tenerife a été redirigé vers l'aéroport de Liège. "Dans la mesure des possibilités et dans le respect du périmètre de sécurité instauré autour de l'aéroport, un service de navettes sera instauré afin d'effectuer la liaison avec Bruxelles. Nous recommandons cependant aux voyageurs, dans la mesure du possible, de prendre leurs dispositions pour quitter l'aéroport de Liège par leurs propres moyens".

Ostende-Bruges:

Au moins huit appareils de Brussels Airlines étaient déjà arrivés à Ostende en milieu de journée, et un avion de Jetairfly transportant 300 personnes, dont la destination était Bruxelles, est encore attendu dans l'après-midi. Ces passagers devraient ensuite directement être emmenés à Wetteren et pourront rentrer chez eux de là.

La ville d'Ostende et Brussels Airlines ont mis à disposition 250 chambres d'hôtel pour les passagers déviés. Des bus emmènent par ailleurs les passagers britanniques à Calais pour qu'ils puissent rejoindre l'Angleterre. D'autres bus sont affrétés vers Lille.

A Ostende également, Brussels Airlines a prévu des vols spéciaux vers Francfort, pour les passagers qui devaient initialement seulement faire escale à Zaventem. A Francfort, des alternatives leur seront proposées via Lufthansa Group Airlines, pour atteindre finalement leur destination, précise la compagnie.

Charleroi:

Au moins un vol Paris-Bruxelles y a été dévié.

Anvers (Deurne):

Au moins deux avions direction Bruxelles y ont finalement atterri. Il s'agit de vols Brussels Airlines depuis Oslo et Stockholm, avec au total environ 150 passagers. Ceux qui devaient prendre un autre vol à Zaventem auraient reçu le conseil de prendre le train d'Anvers-Central vers, par exemple, des aéroports aux Pays-Bas.

France:

Un vol Rome-Bruxelles a finalement atterri à Lille, un avion reliant Barcelone à la capitale belge s'est posé à Orly, tandis que deux avions (ayant décollé de Tirana et Montréal) ont été déroutés vers Roissy-Charles-de-Gaulle. Un vol depuis Bâle-Mulhouse-Fribourg a fait demi-tour après le décollage.

Allemagne:

L'aéroport de Francfort a accueilli un vol d'Austrian Airlines qui devait normalement atterrir à Brussels Airport. Francfort devait accueillir d'autres vols déviés au cours de la journée.


Brussels Airlines recense quatre employés blessés et annule des centaines de vols

L'une des deux explosions à l'aéroport de Bruxelles-National a eu lieu tout près du check-in de Brussels Airlines. "Il y avait beaucoup de monde car c'est l'heure où partent les avions long courrier", fait-on savoir auprès de la compagnie belge. Quatre de nos employés sont blessés, mais aucune n'est dans un état grave". En tout, la compagnie a dû annuler 180 vols ce mardi et 20 000 passagers sont directement "impactés". "Nous cherchons des alternatives vers les aéroports régionaux et vers Francfort". D'après nos informations, plusieurs vols long courrier ont déjà été annulés pour demain. "Pour le reste, nous attendons de voir ce que va décider l'aéroport, mais nos infrastructures semblent fort endommagées…" , fait savoir la compagnie belge.

Par ailleurs, Belgocontrol a dérouté vers les aéroports régionaux le trafic aérien à destination de l’aéroport national dès ce matin.. "Il s’agissait au total de 32 appareils, dont treize atterrirent finalement à l’aéroport de Liège, huit à Ostende, sept à Charleroi, deux à Anvers, un à Lille (France) et un à Beek (Pays-Bas)".

Depuis lors, il n’y a plus aucun trafic aérien à Bruxelles National, mais les aéroports régionaux restent opérationnels.

Aucune décision n’a encore été prise pour l’instant quant au moment où sera rétabli le trafic aérien au départ de Bruxelles National.