Belgique

Des policiers ont été victimes de jets de projectiles lancés vers eux par une dizaine d’individus alors qu’ils procédaient à une opération de contrôle de trafic de drogues en rue et de nuisances sur la voie publique dans le quartier de Matonge, à Ixelles. Deux fauteurs de troubles ont été interpellés.

Depuis le début de l’été, la police effectue régulièrement des opérations de contrôle dans ce qui est considéré comme l’un des quartiers les plus sensibles de la capitale. Ces opérations se déroulaient jusqu’à présent dans le calme mais la situation a dégénéré mercredi après-midi lorsque la police a tenté d’interpeller deux suspects sur la chaussée de Wavre. 

Des badauds sont intervenus afin de faciliter la fuite des suspects et certains ont jeté bouteilles et pierres sur les agents. Un important dispositif policier a été déployé dans une ambiance tendue, a constaté l’agence Belga sur place. Le gros des effectifs policiers a toutefois quitté les lieux vers 15h30.

Deux arrêtés en six mois

Fin juin 2018, la bourgmestre d’Ixelles Dominique Dufourny (MR) avait pris un arrêté, afin de renforcer les contrôles à Matonge. Elle avait déjà pris un arrêté du même type pour la période comprise entre le 15 novembre 2017 et le 15 janvier 2018. À l’époque, en deux mois, la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles avait opéré 108 arrestations judiciaires et dressé 130 procès-verbaux pour incivilités.

Entre janvier et juin 2018, 62 sanctions administratives et 102 P.-V. judiciaires ont été dressés à la suite d’incivilités et la police a procédé à 19 arrestations judiciaires. D’où ce nouvel arrêté, qui couvrait la période 1er juillet-30 septembre.