Belgique Olivier Willocx, l’administrateur-délégué de Beci, qui représente des milliers d’entreprises bruxelloises, se dit "inquiet" à la suite des émeutes ayant eu lieu à Bruxelles ces derniers jours. " Que la police ne soit pas sympathique aux yeux des jeunes, ce n’est pas la première fois. Je dirais même que cela existe depuis 1830, explique-t-il. Le problème, c’est la violence avec laquelle on attaque non seulement la police, mais aussi les services d’urgence. C’est inacceptable et très inquiétant." Selon lui, l’image de Bruxelles en prend de nouveau pour son grade. "Ces émeutes ne vont pas contribuer à rendre le centre-ville plus attractif, notamment pour les événements de fin d’année, comme les Plaisirs d’Hiver. Bruxelles n’est pas une banlieue parisienne, mais commence vraiment à y ressembler."