Belgique Alors que l’Italie panse ses plaies à la suite de l’effondrement du viaduc de Morandi à Gênes ( au moins 38 morts), la Wallonie s’interroge, elle, sur la robustesse de ses cinq mille ponts. Jeudi, on apprenait que, selon une classification de l’administration, 40 d’entre eux sont jugés dangereux et nécessitent des travaux urgents. Le ministre des Travaux publics, Carlo Di Antonio (CDH), se veut toutefois très rassurant. Il fait aussi le point sur les nombreux chantiers qui parcourent les routes régionales.
(...)