Belgique

Un bébé panda géant est né dans la nuit de mercredi à jeudi à Pairi Daiza, indiquent jeudi matin le parc et le China Conservation and Research Center for the Giant Panda dans un communiqué. La femelle panda géant Hao Hao avait présenté des signes d'une grossesse dans le courant du mois de mai. Le panda géant figure sur la liste rouge IUCN des espèces menacées d'extinction, rappelle le parc. Il en reste un peu moins de 2.000 sur terre.

La Belgique est le troisième pays européen à réussir la reproduction des pandas géants ces 20 dernières années, après l'Autriche et l'Espagne.

Le bébé panda est issu d'une insémination effectuée avec le sperme de Xing Hui, le panda mâle du parc, les 10 et 11 février derniers. Une équipe venue de Chine, dirigée par le vétérinaire Li Desheng, ainsi que la faculté vétérinaire de l'université de Gand étaient venues venue prêter main forte au parc pour cette délicate opération. Deux essais de fécondation avaient alors été pratiqués.

Dans le communiqué de presse envoyé vers 11h par le parc animalier précise que le bébé est un mâle qui pèse 171 grammes.

Le 18 mai dernier, les gestionnaires du parc annonçaient que Hao Hao présentait des signes d'une grossesse. "A ce stade, il est prudent de parler d'arrivée possible voire probable d'un bébé. Si la gestation qui semble en cours se vérifie, le petit est attendu d'ici au début de l'été", indiquait le parc dans un communiqué. Des échantillons d'urine notamment avaient éveillé les soupçons.

Le parc indique que Hao Hao a très rapidement démontré de l'affection envers son petit. "Elle l'a immédiatement protégé en le prenant dans sa gueule, la nettoyé et gardé près d'elle, au chaud" explique le communiqué.

Hao Hao et Xing Hui, prêtés par la Chine, sont arrivés par avion le 23 février 2014 en grande pompe dans le parc hennuyer. Les ursidés ont d'abord été placés en quarantaine avant d'être finalement visibles pour le public deux mois plus tard.

"C'est un moment magique auquel nous assistons et qui peut être considéré comme l'aboutissement de 18 mois de travail acharné. Ce moment historique est le début d'une belle histoire", avait à l'époque commenté Eric Domb, directeur de Pairi Daiza.

"La priorité des experts et soigneurs est maintenant de veiller à ce que Hao Hao continue dans sa lancée et allaite son bébé. Si nécessaire, un nourrissage aux biberons pourra être effectué" explique le communiqué de presse.