Belgique

Le ministre ne peut pas se permettre de rester bloqué en Suisse en cas de problème, a mentionné son cabinet lundi. La 63e assemblée de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) débute aujourd'hui/lundi à Genève. Au programme de Charles Michel figuraient des rencontres avec Navanethem Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, et avec Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Un entretien avec Pascal Lamy, directeur général de l'Organisation Mondial du Commerce (OMC), figurait aussi à l'agenda à Charles Michel. Après un contact de dernière minute avec les autorités aériennes, qui lui ont signalé que les prévisions n'étaient pas bonnes, le ministre a décidé d'annuler sa mission à Genève.

"Le ministre ne peut pas se permettre d'être bloqué en Suisse", a remarqué son cabinet, précisant qu'il a, mardi matin, d'importantes réunions dans le cadre de l'évaluation de l'OCDE de la coopération belge au développement. "C'est un exercice important pour lequel nous devons être bien préparés", a conclu le cabinet.