Belgique Ce dimanche 2 décembre se tenait la marche pour le climat "Claim the Climate".

Les participants ont quitté la Gare du Nord aux alentours de 13h pour se diriger vers le Cinquantenaire. Deux parcours étaient prévus: l'un pour les piétons et l'autre pour les cyclistes.

"Ce dimanche, la Coalition Climat et le Climate Express interpelleront nos dirigeants belges pour une politique climatique plus ambitieuse aux niveaux mondial, européen et national. Ils réclameront que le réchauffement soit limité à maximum 1,5°C, comme le veut l'accord de Paris", expliquait le président de la Coalition Climat, Nicolas Van Nuffel. Pour les organisateurs, trop de promesses faites à Paris il y a trois ans doivent toujours être mises en pratique.


"Claim the climate" a confirmé son statut de plus grande marche pour le climat jamais organisée en Belgique. Dès 12h30, un premier décompte de la police faisait part de quelque 15.000 participants, alors que les organisateurs prévoyaient la venue de pas moins de 30.000 personnes. Finalement, quelque 65.000 personnes y participaient, selon la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles, alors que les organisateurs évoquaient quant à eux de 70.000 à 75.000 participants, parmi lesquels 5.000 cyclistes.

La SNCB a annoncé que pas moins de 34.000 voyageurs se sont rendus en train ce dimanche dans la capitale.

Le Premier Ministre a d'ailleurs réagi sur Twitter quant à cette mobilisation exceptionnelle qu'il qualifie de "formidable succès".


Le nombre de participants à la Marche dimanche à Bruxelles est "impressionnant et historique", a noté Charlotte Scheerens de Climate Express.

© Bernard Demoulin

© Bernard Demoulin

Des trains supplémentaires pour ramener les manifestants, mais visiblement pas suffisamment

La SNCB a affrété cinq trains supplémentaires depuis Bruxelles, dimanche en fin de Marche, a fait savoir un porte-parole de la compagnie ferroviaire. "Nous avions programmé cela à l'avance car nous nous attendions à beaucoup de monde", a expliqué le porte-parole Dimitri Temmerman. "Nous avons augmenté la capacité pour ce dimanche après-midi de 11.000 places assises". La SNCB proposait, en outre, un ticket spécial à 5 euros la journée pour cette Marche pour le climat.

Ces trains supplémentaires n'ont pas empêché plusieurs voyageurs de se plaindre sur les réseaux sociaux de convois et de gares bondés. Certains trains accusent aussi du retard, le réseau étant chargé.

Revivez la marche avec notre direct