Belgique En France, une dictée quotidienne sera imposée pour améliorer la maîtrise de la langue des élèves. Les jeunes Belges suivront-ils le même chemin ? Cela dépendra des écoles, où la dictée se pratique toujours, en fonction des souhaits de l'enseignant.

"Les dictées classiques et préparées par les élèves, dans les classes de Belgique, on en fait encore, répond Didier Nyssen, inspecteur de français, et président du groupe de travail qui prépare les épreuves externes en la matière. Elles ne sont donc pas interdites par l’inspection.