Belgique A Bruxelles, un jeune sur 5 n’est ni travailleur, ni étudiant, ni en formation. Actiris dégage 1,6 million pour eux. Si le chômage des jeunes diminue d’année en année à Bruxelles, la situation reste compliquée. D’abord, parce que, en 2017, 24,4 % de la population active de moins de 30 ans est toujours au chômage. C’est bien davantage qu’en Wallonie et surtout qu’en Flandre. Mais ce n’est pas pire que dans les autres grandes villes du pays. Comment Actiris a décidé de partir à la rescousse des largués du marché de l'emploi.
(...)