Belgique Firdaous, rapatriée avec un nourrisson, n’a que quatorze ans. En IPPJ, on va tenter de la resocialiser.

Il y a cinq mois exactement, Firdaous, jeune Uccloise de 14 ans, quittait son domicile pour se rendre à l’école, à Saint-Josse. Elle n’y est jamais arrivée. Très vite, sa disparition avait été considérée comme inquiétante par les enquêteurs qui craignaient que l’adolescente se soit radicalisée et mise en route vers la Syrie. Sa sœur Yousra, de dix ans son aînée, partie en Syrie de juillet 2015 à juillet 2016, a été arrêtée le jour de la disparition de Firdaous.

Fin septembre, une piste suggérait que l’adolescente se trouvait là-bas en compagnie de Mehdi Atid, un individu radicalisé qui, malgré sa mise sous surveillance électronique, avait réussi à rallier le Proche-Orient avec sa fillette de trois ans. On soupçonnait alors déjà que Firdaous, 14 ans, était enceinte.

(...)