Belgique

Anne-Marie Lizin dit ne pas être étonnée de l’arrêt rendu par la Cour d’Appel de Liège (à découvrir ici) et est bien décidée à continuer à siéger au conseil communal.

L’ancienne bourgmestre de Huy, jointe par téléphone, alors qu’elle se trouvait, jeudi midi, à Paris d’où elle se préparait à partir pour Genève, a décidé de commenter l’arrêt rendu par la Cour d’Appel de Liège.

“Je répète que j’irai en Cassation. Mon avocat va étudier l’arrêt et je compte bien avoir gain de cause sur la base de l’erreur judiciaire”, explique-t-elle. Me Adrien Masset, l'avocat d'Anne-Marie Lizin, a confirmé le pouvoir en cassation.

Anne-Marie Lizin qui a toujours nié avoir orchestré les distributions de tracts réalisés par les employés communaux a fait part de sa lecture du dossier. “Tout dans ce dossier est basé sur un faux témoignage. C’est pour cette raison que je ne suis pas étonnée de la décision”, continue-t-elle.

Alors que le microcosme politique hutois s’interroge sur sa présence ou non lors du prochain conseil communal, Anne-Marie Lizin ne laisse pas de place au doute. “Plus que jamais, j’achèverai mon mandat. Le pourvoi en Cassation est bien suspensif. Et si on ne gagne pas en Cassation, dans cinq ans je serai à nouveau là”, conclut-elle.