Belgique

Le niveau d'alerte repasse au niveau 4 pour tout le pays suite aux explosions à Zaventem.

La zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles a mis en place un centre d'encadrement pour les proches des victimes situé rue des Champs, au numéro 71 à Etterbeek. Les numéros d'appel officiels sont: 02/627.23.36 (commune) et 1771 (centre de crise fédéral).


Transports : Stib, SNCB, De Lijn et TEC

La circulation des trains a repris de manière limitée depuis 16h00 à Bruxelles, sauf dans les gares de Bruxelles-Schuman, Bruxelles-Chapelle, Bruxelles-Congrès et celle de l'aéroport de Bruxelles-National. Deux trains Thalys effectueront par ailleurs l'aller-retour entre Paris et Bruxelles, a indiqué la compagnie ferroviaire sur son compte Twitter. "Bruxelles Luxembourg a récemment été rouverte, a indiqué Nathalie Pierrard de la SNCB. "Les gares de Schaerbeek et Etterbeek sont momentanément ouvertes mais fermeront à 17h15", précise Infrabel.

Plus tôt dans l'après-midi, la ministre de la Mobilité avait annoncé la reprise du trafic ferroviaire: "les gares bruxelloises vont être ouvertes à partir de 16h00, la sécurité est renforcée", avait tweeté Jacqueline Galant.

"Cette reprise du trafic ferroviaire permettra à un maximum de personnes de rentrer chez elles", a indiqué à l'agence Belga Arnaud Reymann, le porte-parole d'Infrabel qui ajoute que la circulation se fait actuellement de manière très laborieuse. "Les trains ne sont pas là où ils doivent être. Il y a une très grande congestion du trafic sur Bruxelles."

La SNCB et Infrabel demandent aux clients d'être "patients et compréhensifs face à cette situation et de se conformer à tout instant aux consignes du personnel de la SNCB et des autorités".

Les accès aux gares de Bruxelles-Midi, Central et Nord sont limités à une seule entrée: par la place Horta pour Bruxelles-Midi, par le carrefour de l'Europe pour Bruxelles-Central et par le boulevard Albert II pour Bruxelles-Nord.

Les trains Thalys partiront de la Gare du Nord à Paris à 17h16 et 19h13, puis feront le chemin inverse depuis la Gare du Midi à Bruxelles à 19h13 et 21h57, a précisé Thalys en recommandant par ailleurs "fortement à ses voyageurs de reporter leur voyage prévu demain/mercredi du fait d'un plan de transport perturbé".

Afin d'assurer la sécurité, des mesures supplémentaires ont été prises. La présence de personnel de Securail, de policiers et de militaires dans les gares a notamment été renforcée.

Brussels Airport reste fermé mercredi

L'aéroport de Zaventem restera fermé mercredi, a annoncé mardi après-midi le CEO de Brussels Airport Company, Arnaud Feist. "On étudie la réouverture de l'aéroport pour jeudi", précise-t-il.

Les hôtels bruxellois mettent gratuitement des chambres à disposition

Les hôtels bruxellois mettent mardi soir gratuitement des chambres à disposition des personnes touchées par les attentats de Bruxelles ainsi que de leur famille, a fait savoir la Brussels Hotels Association (BHA). Un numéro d'information a également été mis en service à l'intention des personnes qui cherchent un lieu où passer la nuit de mardi à mercredi. Les hôtels de la capitale ont pris deux initiatives en réaction à la situation de crise, indique l'association qui les regroupe. D'abord, après consultation avec les autorités, ils ont décidé de mettre des chambres à disposition des personnes touchées par les attentats et leur famille.

Ensuite, avec Beci, la Chambre de commerce et Union des entreprises de Bruxelles, l'association hôtelière a mis en place un numéro de téléphone d'information, le 02/648.50.02.

"De cette manière, nous pouvons répondre à toutes les questions et aider autant que possible les personnes qui cherchent encore un toit pour ce soir sur la base d'un inventaire", a expliqué le porte-parole de la BHA.

Ecoles, centres commerciaux, administrations régionales et communales ouverts mercredi

Les écoles, centres commerciaux, administrations régionales et communales de la capitale seront ouverts mercredi; pour le métro une réouverture partielle se fera "dès que possible" sur les lignes 2 et 6, a annoncé prudemment mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à l'issue d'une réunion du conseil régional de sécurité rassemblant, sous sa présidence, les bourgmestres des 19 communes bruxelloises, les chefs des zones de police locale, mais aussi, pour la circonstance, le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet et la secrétaire d'Etat en charge de l'Aide Médicale urgente, Cécile Jodogne. En ce qui concerne les lieux à fortes concentrations autour d'événements culturels ou sportifs ainsi que les sites touristiques, l'annulation des événements ne vaudra que jusqu'à mardi soir, a précisé M. Vervoort, lors d'un point presse.

Pour le ministre-président, le retour du niveau 4 de la menace sur l'ensemble du territoire ne se traduira pas "cette fois par un lockdown à Bruxelles".

Pour le métro, la Région travaille en concertation avec le pouvoir fédéral à une réouverture partielle du réseau, à savoir les lignes 2 et 6 "dès que possible". Selon M. Vervoort, les autorités étudient par ailleurs la possibilité d'organiser un service de bus en surface sur le tronc central des lignes 1 et 5, entre la Gare Centrale et une station plus à l'est (Schuman? , Mérode? , Mointgomery? ). Dans cette hypothèse, ces lignes seraient réactivées à leurs extrémités, a-t-il expliqué sans livrer de timing.

Le réseau de surface sera rouvert encore mardi en ce qui concerne les lignes de tram, et le réseau de bus, mais uniquement sur les lignes Noctis en ce qui concerne ce dernier.

Pour les centres commerciaux et les marchés publics, des mesures de sécurité sont prises par l'autorité et les exploitants pour une reprise de la vie normale mercredi matin.


Hopitaux - dons de sang

L'hôpital Saint-Luc est fermé pour pouvoir se consacrer totalement aux blessés des attentats. L’hôpital Saint-Pierre est également fermé. Après leur appel au don de sang, ils ont affirmé avoir des stocks de sang suffisants pour aujourd'hui, sauf pour les O- et A-. Il sera préférable de réaliser les dons de sang pour les autres groupes sanguins dans les jours qui viennent.


Sites nucléaires, lieux publics

Les commissariats bruxellois se sont barricadés. 225 militaires ont été appelés en renfort. La centrale nucléaire de Tihange est partiellement évacuée. Le personnel administratif a été évacué mais le personnel nécessaire au fonctionnement des réacteurs est toujours en poste.

La sécurité des autres centrales nucléaire est renforcée par la police et l'armée. Cette phase de vigilance se concrétise par des mesures de contrôles plus strictes. “En plus des mesures de sécurité habituelles, les grilles sont fermées et un contrôle systématique des véhicules est organisé”, explique Anne-Sophie Hugé, porte-parole d’Electrabel.

L'Otan a décidé de relever son niveau de menace à son siège d'Evere, fait savoir le secrétaire général de l'Organisation atlantique. "C'est une attaque lâche. Une attaque contre nos valeurs et nos sociétés ouvertes. Le terrorisme ne vaincra pas la démocratie et ne prendra pas nos libertés" affirme Jens Stoltenberg dans un communiqué. "Nous sommes aux côtés de notre allié, la Belgique, en ce jour sombre". Outre les militaires qui sont dépêchés sur les sites des centrales depuis la fin de la semaine dernière, la présence policière est accrue.

Le quartier européen et les bâtiments institutionnels sont fermés. Situées à proximité immédiate de la station de métro Maelbeek où une explosion a eu lieu, les institutions européennes ont décidé de relever leur niveau d'alerte et de renforcer les mesures de sécurité déjà en vigueur. Au Parlement européen, le niveau d'alerte est passé à ‘orange’ avec effet immédiat. Les contrôles sont systématiques pour toutes les personnes et tous les véhicules. Il a été demandé aux personnes travaillant au Parlement européen de rester dans les bâtiments jusqu'à nouvel ordre. Le Parlementarium a été fermé aux visiteurs. A la Commission européenne, le mot d'ordre donné au personnel est de rester chez soi ou dans les bureaux.

Les autorités du Parlement européen ont recommandé à leurs équipes de faire du télétravail ce mardi et demain mercredi. Le personnel a été présent aujourd'hui dans les bâtiments a été prié de ne pas le quitter. Demain, tous les bâtiments du Parlement européen resteront fermés, à l'exception du bâtiment Altiero Spinelli où des mesures de contrôle supplémentaires vont être mises en place pour les personnes et les objets tels que les sacs, etc.

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a également décidé de suspendre toutes les missions, les rencontres et les visites prévues ce mardi et demain mercredi 23 mars.

Le Parlement belge est fermé également.


Réseau téléphonique saturé

Suite aux nombreux contacts téléphoniques pris pour rassurer les proches, le réseau téléphonique sur Bruxelles est saturé. Le centre de crise demande de ne pas utiliser le réseau téléphonique pour ne pas encombrer le moyens de communication des secours. Préférez les réseaux sociaux et applications utilisant internet (Facebook, Twitter, WhatsApp, Viber,...).


Voo, Telenet et Proximus viennent par ailleurs d'annoncer la mise en place d'un réseau Wifi gratuit dans Bruxelles, selon L'Echo.

Le centre de crise du SPF Intérieur appelle via son compte Twitter à limiter tout streaming vidéo ou musical afin de ne pas surcharger le réseau Internet.


Facebook a activé l'option Safety check, plus de trois heures après la première explosion à l'aéroport de Zaventem. Grâce à la géolocalisation, les utilisateurs de Facebook peuvent signaler qu'ils sont en sécurité grâce au réseau social américain.

Comme lors des attentats de Paris, la communauté Twitter se mobilise pour accueillir, chez eux, les personnes évacuées des transports ou voulant s'abriter. Les internautes utilisent pour cela les mots clés #OpenHouse ou #PorteOuverte sur le réseau social Twitter.

Les utilisateurs de Facebook proposent des covoiturages et s'arrangent pour revenir du bureau dans la soirée. Le groupe compte pour le moment 319 utilisateurs.


Annulations et remboursements du côté des compagnies aériennes

Si une grande partie des vols qui devaient atterrir à Brussels Airport mardi ont finalement été déviés vers des aéroports régionaux ou vers l'étranger, plusieurs compagnies ont annoncé en cours de journée des annulations, ainsi que, des possibilités de remboursement ou de report de voyage pour ceux ayant prévu de voyager dans un futur proche, et pas seulement à partir de Brussels Airport. "Tous les vols de Brussels Airlines ont été annulés aujourd'hui", communique cette compagnie aérienne en milieu de journée, précisant que 15 vols qui ne pouvaient atterrir à Zaventem ont été détournés mardi vers des aéroports régionaux. "Les passagers de Brussels Airlines ayant un billet pour un vol jusqu'au 28 mars peuvent demander un remboursement ou reporter leur voyage à une date ultérieure", précise l'entreprise.

Wizz Air, la compagnie à bas coûts spécialisée dans les vols de et vers l'Europe de l'est, et qui vole en Belgique depuis l'aéroport de Charleroi, conseille quant à elle à ses clients d'arriver ce mardi avec au moins 5 heures d'avance sur leur vol de départ. Les passagers Wizz Air qui préfèrent ne pas voyager en avion ce mardi à partir de Charleroi seront intégralement remboursés, ou pourront gratuitement être placés sur un vol ultérieur.

Lufthansa a indiqué mardi l'annulation de 25 vols de et vers Bruxelles, ce qui affectera 2.000 passagers.

Les tour-opérateurs Jetairfly et Thomas Cook, qui s'apprêtaient à entamer une période importante de départs en vacances à l'occasion des prochaines vacances de Pâques, indiquent simplement qu'ils rechercheront si nécessaire des solutions pour que leurs clients puissent malgré tout partir, sans doute via des aéroports régionaux.


Des files se forment à la frontière belgo-néerlandaise à cause des contrôles

Les contrôles à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bays ont provoqué mardi après-midi de grandes files, a rapporté le service d'information routière néerlandais (VID). Après les attentats à Bruxelles, des contrôles ont été mis en place sur l'autoroute entre Anvers et la ville néerlandaise Bergen-op-Zoom (A4), entre Anvers et Breda (A16) et entre Bruxelles et Geleen (A76). C'est surtout sur les autoroutes A4 et A76 que les retards sont importants. Sur les deux autoroutes, le trafic est restreint à une voie. Sur l'A76 de Bruxelles vers Geleen, une file de 12 kilomètres s'est formée avant la frontière néerlandaise. Sur l'A4 entre Anvers et Bergen-op-Zoom, le trafic est à l'arrêt sur deux kilomètres. Sur l'A16 à Hazeldonk, la plupart des voies peuvent être utilisées car la perturbation est limitée.


Plusieurs lieux culturels fermés mardi et mercredi à Bruxelles

Le Kinepolis, les cinémas UGC De Brouckère et Toison d'Or et le cinéma Galeries resteront fermés ce mardi, en raison du relèvement du niveau de la menace terroriste. Les concerts prévus mardi à l'Ancienne Belgique, ainsi que mercredi au Botanique et au Cirque royal sont d'ores et déjà annulés. Les clients qui ont acheté des tickets pour mardi au Kinepolis seront contacté par courriel, précise le cinéma. Ils peuvent aussi se manifester à l'adresse marketing@kinepolis.com pour toute question.

Le cinéma Galeries, qui accueille notamment le festival du film documentaire Millenium cette semaine, sera également fermé mardi.

En Wallonie, l'enregistrement du "live" de l'émission The Voice prévu mardi à Liège et le showcase Classic 21 de mercredi à l'Auditorium Abel Dubois à Mons ont aussi été annulés.

Tous les musées de la capitale resteront par ailleurs fermés mardi, de même qu'Autoworld. Bozar est donc fermé. Les salles de lecture des Archives de l'État à Bruxelles sont également fermées au public.