Belgique L’appel à manifester devant le palais de justice de Bruxelles émis par la plateforme "Solidarity is not a crime" donne le ton. Avant même d’avoir commencé, le procès qui s’ouvre ce jeudi devant le tribunal de première instance francophone de Bruxelles cumule déjà les surnoms. "Un procès politique", "un procès contre la solidarité", "un procès contre l’hébergement citoyen".

(...)