Belgique Ils sont neuf sur le banc des assises du Hainaut, accusés d’avoir séquestré, torturé et assassiné deux toxicomanes.

Ils étaient amis. Ils avaient tous deux une addiction à la cocaïne. Ils connaîtront une même fin. Les cadavres de Fanny Colmant et de David Dubois, âgés de 35 ans, ont été repêchés à Hensies, dans le canal Nimy-Blaton, à quelques jours d’intervalle en mai 2014. Leurs corps entravés par des liens présentaient de nombreuses traces de coups. Ils avaient été lestés.

Il ne faudra que quelques jours pour que les enquêteurs découvrent leurs tortionnaires à la suite d’un coup de fil anonyme. Ce correspondant, qui est un ami des victimes, dira qu’ils avaient été menacés deux semaines plus tôt par une femme qui leur avait lancé : "Si vous ne payez pas, vous allez au canal."

Cette femme, précise-t-il, c’est Cindy Mahieu, connue comme dealeuse de drogue sous le surnom de "Ma tante". Elle a agi avec son compagnon David Gérard, que l’on surnomme Popeye, dit-il.

Les enquêteurs découvrent que le couple n’est pas seul en cause. Deux des enfants de "Ma tante", dont sa fille âgée de 15 ans, ainsi que six toxicomanes, qui s’approvisionnaient chez cette femme de 38 ans, ont participé aux tortures toute une soirée.

"Ma tante" considérait les deux victimes comme responsables d’un vol commis chez elle. Deux mois plus tôt, elle avait reçu la visite d’hommes encagoulés qui, sous la menace, lui avaient dérobé son stock de cocaïne, de l’argent et une télévision.

Un des agresseurs avait dit à "Ma tante" qu’elle détenait un "téléviseur qu’une fille de Dour t’a amené". "Ma tante" avait fait le rapprochement avec Fanny Colmant, qui, quelques semaines plus tôt, lui avait payé sa drogue avec une télévision.

Une soirée de cauchemar

La fille mineure de "Ma tante" était au courant des soupçons de sa mère. Et c’est elle qui, au volant d’une voiture et aidée de deux toxicomanes, a emmené, grâce à un subterfuge, Fanny Colmant chez sa mère.

Arrivée sur place, la victime a uriné sur elle tant elle était terrorisée quand elle a aperçu "Ma tante". Son calvaire a duré des heures. Elle a reçu des coups de pied et de poing. Elle a été torturée au taser. Des clients de "Ma tante" l’ont également frappée.

Les tortionnaires ont aussi réussi à attirer David Dubois dans cette maison des horreurs. Il subira le même sort que Fanny Colmant.

Lorsqu’ils seront trop affaiblis, leurs neuf tortionnaires décideront de les tuer. Ils envisageront différents scénarios. Une fois qu’ils ont compris que leurs victimes étaient trop faibles pour creuser leurs propres tombes, ils décideront de les noyer dans le canal. Fanny Colmant et David Dubois les supplieront de les épargner.

Rien n’y fera. "Ma tante", en qui les experts psychiatres ont vu "la femelle alpha, comme dans une meute de loups", restera inflexible.

Le procès des neuf accusés débute ce jeudi.