Belgique

L'association d'éducation permanente "Action chrétienne rurale des femmes" entame une campagne de sensibilisation du grand public, des nouveaux élus locaux, des CPAS et du secteur associatif sur l'habitat en milieu rural pour tous. L'association - qui représente 220 groupes de femmes (5 000 membres) répartis dans toute la Wallonie - met le doigt sur l'insuffisance en milieu rural de logements de qualité à loyer modéré, tant publics que privés. Augmenter l'offre "Nous demandons aux nouveaux conseils communaux de rechercher des solutions au manque locatif en milieu rural. L'objectif est de développer l'offre privée et publique de logements locatifs. Il existe trop peu de logements sociaux dans les communes rurales , explique Claire Ruwet, porte-parole de l'association. Vingt-cinq pour cent de communes rurales n'ont pas de locataires en logement social et cela atteint même 50 pc en province de Luxembourg. Une transparence et une meilleure gestion sont nécessaires."

"Par ailleurs, les candidats locataires rencontrent de nombreux problèmes tels que la hausse des loyers, la baisse et l'instabilité de leurs revenus, l'indisponibilité des immeubles mais aussi un mauvais état des biens mis en location", poursuit Mme Ruwet.

En se basant sur la prévision de la hausse du nombre de familles monoparentales et d'isolés, l'ACRF fait retentir la sonnette d'alarme sur la nécessité de prévoir des logements supplémentaires pour 2015.

"Il faudrait atteindre 16 pc d'offre publique (au lieu de 8 pc aujourd'hui) et 30 pc d'offre privée."

L'association suggère aux communes d'évaluer leurs besoins locatifs pour éviter de se transférer l'une l'autre leurs locataires en mal de logement. Elle les invite à créer des guichets logements ou à désigner un interlocuteur spécifique facilement identifiable. Elle propose de faire un inventaire des logements vides assorti d'une éventuelle réquisition ainsi que de soutenir les agences immobilières sociales trop clairsemées en milieu rural. "Pour tenter de contenir la flambée des prix", l'ACRF donne encore l'idée aux communes d'établir des grilles de référence des loyers. Elle envoie au passage une flèche à l'Etat "qui devrait réorienter ses aides publiques qui, depuis l'après-guerre, sont dirigées essentiellement vers l'accès à la propriété".

Dans les campings

Fabian Lardinois, animateur de "Luttes Solidarités Travail" a témoigné de l'itinéraire d'une famille de Rochefort avec cinq enfants qui a vécu longtemps dans une chambre insalubre et à qui on refusait un logement social à trois chambres sous prétexte que c'était insuffisant.

Il a soulevé le problème des habitants permanents des campings expulsés de leur logement et qui sont forcés de déménager dans les villes et dans des logements insalubres.

Deux études sont éditées par l'ACRF :

1) "Se loger en milieu rural, un défi", réalisée par Françoise Ansay et Françoise Warrant.

2) "Le milieu rural : un espace à habiter". Prix : 7,50 euros.

Secrétariat de la maison rurale : rue Jaumain, 15 - 5330 Assesse - Tél. : 083.63.39.88.

Email contact@acrf.be - Web www.acrf.be