Belgique

Un "management" très particulier.

Thierry, la petite cinquantaine, est plutôt bien de sa personne, voire un chouïa précieux. Bref, il n’a pas le profil des préventions qui pèsent contre lui (extorsion avec violence de deux cartes bancaires; vol avec violence d’un ordinateur portable et retrait de 2 100 euros via les cartes bancaires extorquées) et c’est cela qui devient intéressant.

A la présidente du tribunal qui lui demande de s’expliquer, Thierry décrit sa situation professionnelle de l’époque (les faits remontent à 2013 !). Il était alors "commercial" pour une société de sécurité informatique et son boulot était de démarcher les PME. Un cauchemar, à l’écouter. "J’ai travaillé pour un individu dangereux et instable parce qu’il était régulièrement sous influence de produits stupéfiants." Aux dires de Thierry, la boîte dégageait d’importants bénéfices mais, cependant, les salaires n’étaient pas réguliers. "Il n’était pas rare que pour payer mes commissions, le patron me cède la Mastercard de l’entreprise pour que j’aille me choisir un iPhone voire un Mac chez Vanden Borre."

(...)