Belgique Les patrons de Nadine* ont-ils eu raison de la licencier pour "abandon de poste" ?

Ce mardi, Nadine, qui se défend sur base d'un certificat médical et de gestes déplacés provenant d'un jeune homme de seize ans, conteste cette décision lors d’une audience "contrats ouvriers", au tribunal de travail de Charleroi.

*Prénom d'emprunt

(...)