Belgique

Ils sont poursuivis pour de multiples faits, dont un tabassage en bonne et due forme. Mais leur implication semble variable.


Lorsque le dossier des quatre prévenus, nés en 1991 et en 1992, est évoqué par la présidente, il manque un avocat pour le plaider. Toute l’équipe était pourtant réunie à l’audience mais un de ses membres a soudain été appelé dans une autre chambre et il manque à l’appel au moment crucial.

Des joyeusetés

De quoi énerver passablement la présidente qui, malgré sa longue expérience, n’a toujours pas compris pourquoi certains avocats s’ingénient à ne pas honorer les rendez-vous fixés de longue date.

Un confrère de l’absent rappelle que le métier consiste à se démultiplier, surtout le vendredi car ce jour-là, aux audiences classiques, s’ajoutent celles de la chambre du conseil et de la chambre des mises en accusation "et autres joyeusetés".

(...)