Belgique

"Seule une plainte de justiciables peut amener le bâtonnier à questionner un avocat sur les montants qu'il a perçus dans un dossier", a expliqué Stéphane Boonen, bâtonnier de l'Ordre francophone du barreau de Bruxelles, vendredi, concernant le débat autour des honoraires perçus par Armand De Decker dans le dossier Chodiev. Armand De Decker, ministre d'État et député bruxellois MR, avait affirmé dans une interview accordée à Bel-RTL, vendredi matin, que les montants qu'il a perçus en tant qu'avocat de l'homme d'affaires Patokh Chodiev relevaient du secret professionnel.

Il a précisé que seul le bâtonnier est habilité à éventuellement lui demander les montants qu'il a perçus dans ce dossier.

"Le bâtonnier partage le secret professionnel de ses avocats et un avocat a une obligation de loyauté envers son bâtonnier. Donc, le bâtonnier peut en effet demander à un avocat quels montants il a perçus pour un dossier mais seulement si on se trouve dans le cas où il y a une plainte du justiciable, s'il y a un litige d'honoraires", a expliqué le bâtonnier Stéphane Boonen interrogé par Belga.

"A ce moment-là, on enclenche les procédures habituelles de conciliation entre client et avocat au cours desquelles le bâtonnier peut, mais n'est pas obligé, de demander quels étaient les montants", a-t-il précisé.

"Jusqu'à présent, je n'ai reçu aucune plainte concernant les honoraires perçus par les avocats dans l'affaire Chodiev", a-t-il ajouté.

Mercredi, le journal satirique français "Le Canrad Enchaîné" avait affirmé qu'Armand De Decker avait perçu jusqu'à un demi-million d'euros pour défendre les intérêts de l'homme d'affaires belgo-kazakh Patokh Chodiev. La somme avait été déclarée au sein d'une société SPRL créée en septembre 2011, quelques mois après le passage au Parlement de la loi sur la transaction pénale dont a bénéficié M. Chodiev, selon ce journal.

Armand De Decker a nié avoir perçu une telle somme, mais sans révéler les montants réellement encaissés, déclarant qu'il s'agissait d'un secret professionnel.

Il a déclaré par ailleurs qu'il envisageait de porter plainte contre "Le Canard Enchaîné" pour diffamation.