Belgique

A l’avenir, et c’est sans doute là l’un des points majeurs de la réforme des allocations familiales, les parents pourront choisir librement leur caisse. Depuis 2011, ces dernières se voient, discutent, négocient… Parfois âprement. Et de manière contrainte puisque le nombre d’enfants minimum en Région wallonne, de 100 000 enfants, obligeait les caisses à se rassembler. En Flandre, le seuil a été fixé à 135 000 enfants sous gestion.

Proximité avec les familles

"Je t’aime, moi non plus, c’était un peu le mantra ces dernières années", nous explique un acteur de terrain.

(...)