Belgique

L'édition de 13h00 du journal télévisé de VTM Nieuws a été raccourcie à une émission de dix minutes. Cette décision s'explique par l'émoi au sein de la rédaction, mécontente de l'évolution de son JT. Cela a poussé le rédacteur en chef et le directeur de l'information à démissionner. 

La direction et la rédaction continuent à négocier. 

"La grande majorité de la rédaction de VTM Nieuws est en désaccord fondamental avec la manière dont la direction gère le remaniement de la rédaction en chef", a déclaré le présentateur Freek Braeckman à l'ouverture du journal de 13h00.

Jeudi, treize journalistes de la chaîne flamande privée avaient adressé à la direction de Medialaan, sa maison-mère, un courrier très critique au sujet de la situation de VTM Nieuws, et surtout des choix rédactionnels posés, trop peu orientés vers la politique et les affaires étrangères. 

Ils pointaient aussi une dégradation de la relation avec le monde politique.

Dans la soirée, on avait ensuite appris le départ de Nicholas Lataire, rédacteur en chef de VTM Nieuws, et de Kris Hoflack, directeur de l'information. An Goovaerts, qui était jusqu'à présent rédactrice en chef du quotidien De Morgen, a repris leurs fonctions provisoirement depuis ce vendredi.

La direction s'est expliquée vendredi matin avec l'ensemble de la rédaction sur la communication de jeudi soir. Les deux parties continuent de négocier, laisse-t-on entendre chez Medialaan.