Belgique

La députée européenne PS Véronique De Keyser a tenu, vendredi matin, une conférence de presse sur le lancement d’une souscription publique destinée à financer une enquête scientifique sur l’assassinat, en 1950, de Julien Lahaut. Pour rappel, celui-ci, président du Parti communiste belge, avait été abattu à Seraing, devant son domicile, une semaine après que le cri "Vive la république !" lors de la prestation de serment du roi Baudouin lui avait été attribué.

En présence de personnalités politiques de gauche (Josy Dubié et Jean-Maurice Dehousse, entre autres), Véronique De Keyser a plaidé pour la réouverture urgente du dossier Lahaut, en accord avec des historiens flamands ayant déjà mené des investigations. Selon la députée, la ministre MR de la Recherche scientifique, Sabine Laruelle, a refusé de débloquer les budgets nécessaires à l’enquête. Véronique De Keyser en appelle donc aux citoyens afin de récolter 360.000 euros.

Du côté du cabinet de Sabine Laruelle, on dément catégoriquement faire barrage à la réouverture du dossier. Un budget aurait été proposé mais refusé par le Conseil des ministres.I.L. (st.)