Belgique

La Région wallonne travaille à la mise en place, dès le premier semestre 2019, d’emprunts verts ou socialement responsables dont les fonds seront exclusivement affectés à des politiques à visée environnementale ou sociale, a indiqué le ministre wallon du Budget, Jean-Luc Crucke (MR). 

Ces emprunts, qualifiés de "benchmark", seront toutefois réservés aux investisseurs institutionnels et liés à des montants compris entre 500 millions et 1 milliard d’euros. "Il y aura plusieurs émissions de ce type" dès 2019, les missions de la Région wallonne étant par nature éligibles pour ces emprunts et ses besoins de financement nécessitant de se tourner de manière régulière vers des emprunts "benchmark". 

Dans ce cadre, une première rencontre avec un large panel d’investisseurs est organisée ce mercredi à Paris avec la banque BNP Fortis, une première pour la Région wallonne, a encore affirmé le ministre.