Belgique Le gouvernement a décidé d’ouvrir une aile destinée aux familles en centre fermé.

Après les rapatriements vers le Soudan et le projet de visites domiciliaires, c’est l’ouverture d’un centre fermé pour familles de migrants avec enfants qui provoque une levée de boucliers. Selon "Het Laatste Nieuws" et "Sudpresse", ces unités de logement pourront être occupées dès le mois de juillet. Ce projet, qui figure dans l’accord de gouvernement, est dénoncé de longue date par de nombreuses associations.

(...)