Belgique

85% des courriels reçus par les PME belges n'ont pas été sollicités ou sont dangereux pour l'entreprise, ressort-il d'une enquête de la société malinoise active dans la cybersécurité AXS Guard menée auprès de 500 PME belges, et relayée par De Tijd jeudi. L'entreprise a passé au crible 33 millions de courriers électroniques. Il apparaît que la correspondance électronique est le canal privilégié pour nuire. La PME moyenne, soit une société de 67 employés, peut recevoir mensuellement près de 28.000 emails non sollicités ou dangereux.

Pour identifier les mails nuisibles, AXS Guard a eu recourt à la technique de la liste noire qui permet de vérifier si l'expéditeur apparaît sur des listes publiques d'expéditeurs non fiables. Ce qui est le cas pour 30% des messages.

Un mail qui ne semble pas fiable, n'est pas nécessairement toujours nuisible. "A peine 15 à 20% des mails posent vraiment un problème de sécurité, en contenant un virus", explique Alex Ongena de la société basée à Malines.