Belgique Ils récupèrent et nettoient les tentes, matelas et sacs de couchage abandonnés par les festivaliers pour les redistribuer aux personnes démunies. 

Chaque année, des centaines de festivaliers laissent derrière eux des tentes intactes qui seront finalement ramassées , jetées et détruites. L'association After Festival Recup, qui vient de débutter cette année, s'invite dans les campings de festivals pour ramasser ce qui pourrait servir aux sans-abri. Renaud Jean-Louis, qui a lancé le projet, était accompagné de sa compagne mardi pour ratisser le camping de Rock Werchter qui a accuilli 52 000 festivaliers en trois jours. " En une heure, nous avons ramassé une cinquantaine de tapis de sol et de sacs de couchage. Nous avons rempli une petite camionnette", nous explique le fondateur. 

© After Festival Recup


Le projet étant très récent, il  y a encore peu de bénévoles. " Cette année 2017, est une année test qui nous sert à former nos quelques bénévoles afin d'être prêts pour l'année prochaine". 
Renaud avait envoyé un e-mail au festival Rock Werchter il y a maintenant deux mois afin d'avoir l'autorisation d'accéder au site. " Pour des raisons de sécurité, les règles sont très strictes. On nous a autorisé à venir rechercher les tentes et les matelas de 14h à 15h sur une zone du camping limitée". 

Depuis mardi, la machine à laver de Renaud ne cesse de tourner. " Je trie et je nettoie tout dans ma cave. Cela prend un peu de temps. Cela se fait au compte-goutte". Une fois le matériel séché, Renaud fait appel à Françoise, une dame très impliquée dans l'aide aux sans-abri et aux migrants qui se retrouvent à la rue.

Les housses des sacs de couchage sont très importantes

Mardi, les affaires de campement récoltées à Werchter ont été redistribuées aux migrants du parc Maximilien, à Bruxelles. Un don nécessaire puisque leurs couvertures et sacs de couchage leur sont sans cesse confisqués par la police lorsqu'elle mène des rafles dès l'aube dans le parc. " Tout ce qui ne tient pas dans un sac est récupéré par la police et brûlé dans des incinérateurs. C'est pour éviter les bactéries", explique Renaud. " C'est pour cela que les housses de sacs de couchage sont très importantes. Si la couverture est repliée dans la housse, cela ne pose pas de problème. Lors du tri nous essayons de retrouver les housses qui correspondent aux sacs. Lorsque c'est impossible, nous en fabriquons". 

Mercredi, c'est Jack qui a pu bénéficier d'un matelas récupéré sur le site de Werchter. Depuis sa mise à la retraite il y a deux mois, Jack vit dehors, à proximité de la Gare du Nord. Sa faible pension ne lui permet plus de louer un appartement.

© After Festival Recup

After Festival Recup récupère également les casseroles, réchauds, surplus de gobelets, assiettes en plastique ou en cartons mais aussi des vêtements, même sales.