Belgique La police est massivement descendue mardi soir dans les locaux de clubs de motards Hells Angels à Rekem (Lanaken) et Genk.

 Ces perquisitions avaient lieu dans le cadre d'une enquête menée par le parquet fédéral, confirme ce dernier.

 Mercredi, une conférence de presse à Hasselt doit apporter davantage d'informations à ce sujet. En parallèle des descentes de police à Rekem et Genk, des perquisitions ont d'ailleurs été menée à 16 endroits, à travers le pays.