Belgique En janvier 2017, la police de Termonde avait entamé une enquête pour trafic d’êtres humains. Parmi les personnes visées : cette Belge aux origines marocaines, employée dans un CPAS en Région bruxelloise. Zakia fera deux mois de détention préventive à Gand. "Ils ont dit : ‘trafic d’êtres humains’. Ce terme m’a traumatisée. Je n’ai pas compris, je me suis dit que c’était en lien avec le parc Maximilien. Je n’étais pas paniquée - je n’avais rien à me reprocher."

(...)